Note sur une expérience analytique de l’urgence

Note sur une expérience analytique de l’urgence
Daniel V. Kjer

De d à D. Non du désir à la pulsion mais de la jouissance d’un dandy, via la chute de l’objet a comme semblant i(a) et l’explosion concomitante d’une angoisse abyssale, jusqu’à la réintroduction du manque comme cause du désir : la résurgence ou rés-urgence de D comme le signifiant quelconque permettant la reconstitution de la chaîne signifiante qui, à ce moment d’urgence de mon analyse avait été interrompue par l’impact traumatique d’un symptôme qui ne fonctionnait plus, l’iconoclasme de i(a). Tout concourait à une immense confusion et à une crise engendrée par l’échec de ma vie amoureuse, d’où l’apparition de l’inefficacité de ce symptôme – une femme du nom de « F » comme dans Père – qui avait jusqu’alors servi d’ancrage au réseau symbolique de ma vie : La femme est l’un des Noms-du-Père. Cependant la femme est aussi le symptôme de l’homme, l’image fantasmatique d’une figure d’où extraire de la jouissance au détriment du désir. Ma sortie de la crise accompagnée d’un état d’angoisse se manifesta clairement sous la forme d’un instant de ponctuation ou d’intervention de l’analyste qui tout simplement, de manière surprenante mais d’autant plus percutante, prononça « D » au moment où mon désir s’était rétabli. À ce moment décisif de mon analyse, ne trouvant aucun signifiant auquel avoir recours, aucune toile de fond sur laquelle mon désir pouvait se constituer au lieu de l’Autre, j’en appelai à l’urgence d’une intervention de la part de mon analyste.  « D » tout simplement est devenu ce signifiant, mon nom propre sur lequel la chaîne signifiante a pu à nouveau se stabiliser, me permettant de poursuivre mon analyse et d’explorer de  nouvelles directions de vie.

Traduction : Catherine Massol